FANDOM


Lindor Serrurier

TextEdit

Encyclopédie Japonaise, page 1Edit

French originalEdit

Kasira gaki zou̥ vo kīn mou̥ dzu̥ wi.
Kèn no zivu̥ ni.
Tsiku̥ ziu̥.

Kono bu̥ ni va san ya nin kèn ni su̥mu̥ | moromoro no kédamono wo siru̥su̥.

Ki rīn va | zīn ziu̥ nari | . Ku̥zika no mi u̥si no wo | itsu̥ kaku̥ ari. Vo wo | ki to ivi vīn wo | rīn to ivu̥. Séi tsiu̥ | wo vu̥mazu̥ | . Séi sḁu wo vumazu̥ | . Séi n no yo ni | idzu̥ru[1] kédamono | nari.

Kasira, tête
gaki, texte, écriture
zou̥ vo, augmenté
kīn mou̥, instruction de la jeunesse
dzu̥, estampes
wi, collection.
Kèn no, des chapitres
zivu̥ ni, le douzième.
Tsiku̥, animaux domestiques
ziu̥, animaux sauvages.
Kono bu̥, ce chapitre
ni va, dans
san, montagnes
ya, désserts
nin, hommes
kèn ni, parmi
su̥mu̥, vivre
moromoro no, tous les
kédamono wo, quadrupèdes
siru̥su̥, on décrit.
Ki rīn va, n. p.
zīn, d'un caractère doux
ziu̥, animal
nari, il est.

Ku̥zika no, du cerf
mi, le corps
u̥si no, du boeuf
wo, la queue
itsu̥, une
kaku̥, corne
ari, il y a.
Vo wo, le mâle
ki to, n. p.
ivi, appeler
vīn wo, la femelle
rīn to, n. p.
ivu̥, on apelle.
Séi, vivants
tsiu̥ wo, insectes
vu̥mazu̥, il n'écrase pas.
Séi, vivantes
sḁu wo, plantes
vu̥mazu̥, il n'écrase pas.
Séi zīn no, d'un sage éminent
yo ni, à l'époque
idzu̥ru, paraître
kédamono, quadrupède
nari, il est.

Collection d'estampes pour l'instruction de la jeunesse; édition augmentée, enrichie d'un texte explicatif en tête de chèque planche.

Chapitre douzième. Animaux domestiques et sauvages.

Dans ce chapitre on écrit tous les quadrupèdes qui vivent parmi les hommes et dans les deserts et les montagnes.

Le ki-rīn est un animal d'un caractère doux. Il a le corps d'un cerf, la queue d'un boeuf et une seule corne. On appelle le mâle ki, la femelle rīn. En marchant il n'écrase[2] ni les plantes ni les insectes vivants. C'est un animal qui paraît à l'époque, où vit un sage éminent.


  1. Au lieu de idzu̥ru̥ kédamono nari l'on trouve dans l'édition de 1666 itsu̥ (idzu̥).
  2. A la fin de ce chapitre on parle encore de cet animal fabuleux.

Encyclopédie Japonaise, page 3Edit

French originalEdit

Kaï tsi va | wi koku̥ no kédamono | nari. Sono katatsi | si si ni nité | itsu̥ kaku̥ ari. Itsi méi | sīn you̥ to ivu̥ | . Yoku̥ kiyoku̥ tsiyoku̥ wo | wakatsu̥. Kau̥ You̥ | goku̥ wo osamu̥ru̥ toki | sono tsu̥mi u̥tagava | -siki mono va kaï | tsi ni atavu̥[1] | . Tsu̥mi aru̥ mono va koré | wo ku̥ravu̥. Tsu̥mi naki | va ku̥ravazu̥ to.

Kaï tsi va, n. p.
wi koku̥ no, des pays étrangers
kédamono, animal
nari, il est.
Sono, sa
katatsi, forme
si si ni, au lion
nité, ressembler
itsu̥, une
kaku̥, corne
ari, il y a.
Itsi méi, synonyme
sīn you̥ to, n. p.
ivu̥, on apelle.
Yoku̥, bien
kiyoku̥, le tordu
tsiyoku̥ wo, le droit

wakatsu̥, il discerne.
Kau̥ You̥, n. p.
goku̥ wo, la juridiction crimínelle
osamu̥ru̥, exercer
toki, lorsque
sono, dont
tsu̥mi, le crime
u̥tagavasiki, douteux
mono va, ceux
kaï tsi ni, au k. t.
atavu̥, il livre.
Tsu̥mi aru̥ mono va, les coupables
koré wo, ceux-ci
ku̥ravu̥, il déchire.
Tsu̥mi naki va, les innocents
ku̥ravazu̥ to, ne pas déchirer
(ivu̥), on dit.

Le kaï tsi est un animal des pays étrangers. Il ressemble au lion et il a une seule corne. On l'appelle aussi sīn you̥ (brebis divine). Il sait bien discerner le tordu du droit. Lorsque Kau̥ You̥ exerçait la juridiction criminelle, il livrait ceux dont le crime était douteux au kaï tsi. On dit que cet animal déchirait les coupables et épargnait les innocents.


  1. Ed. de 1666. Kaï tsi ni vu̥résimu̥.

External linksEdit

Ad blocker interference detected!


Wikia is a free-to-use site that makes money from advertising. We have a modified experience for viewers using ad blockers

Wikia is not accessible if you’ve made further modifications. Remove the custom ad blocker rule(s) and the page will load as expected.